La Conserverie

1819_LREAA_Page_Conserverie

Résidence du 1er au 8 octobre

On ne naît pas femme, on le devient…

Tite crée La Conserverie en 2009 à Toulouse. Son premier spectacle, La Tête en Confiote, solo de fil et clown, suit en 2011 et compte aujourd’hui plus de 180 représentations. En 2013, fraîchement installée à Montigny-lès-Metz, Tite s’entoure d’une nouvelle équipe artistique et administrative pour la création d’un deuxième opus, Ça coule de source. Ce duo clownesque prend la forme d’une conférence faite de grandes théories, de manipulations d’objets, d’acrobaties et de danse. 2016, nouveau spectacle en… trio ! Associée à la compagnie Raiemanta, Tite crée Jean Tit’Liz, un spectacle de clown, fil de fer et contorsion, plein de cascades et d’acrobaties, sans nez rouge mais avec un brin de poésie.


Mirabon et Dentelle – création 2019

Simone de Beauvoir a dit : « on ne naît pas femme, on le devient. » Voilà un beau challenge pour Mirabelle, le personnage, mais aussi pour Tite, la créatrice, qui lance avec Mirabon et Dentelle, une recherche sur le pourquoi du comment être belle.

Mirabelle a toujours rêvé d’être une princesse. Maintenant qu’elle a grandi, c’est une femme, elle peut donc être la reine. Mais la reine de quoi ? Son coeur balance entre Calamity Jane, Marie-Antoinette et Miss France. Tiraillée entre Danton, son poney à bascule – symbole de liberté -, son horloge biologique et son envie de famille, le luxe des balconnets, des grands décolletés et de la guillotine, elle perd parfois un peu la tête. Mirabelle veut mettre en avant ce qui est beau mais surtout ce qui est fâcheux. Et puis en rire. Elle va se mettre à nu. Au sens propre ou figuré ? Les deux !

Tite revient au solo pour faire faire à Mirabelle sa révolution. Elle dévoilera pendant une heure, avec beaucoup de pudeur et de complexes, les dessous de la femme-clown, et toutes les choses de l’intimité dont on n’ose pas toujours parler. Un retour sur les codes bien ancrés de notre société avec l’impétueuse envie de déterrer tout ça.

Un travail en profondeur dans les abysses du clown, inspiré de 14 juillet d’Éric Vuillard, des histoires d’Olympe de Gouge et de Marie-Antoinette, du Marquis de Sade, des Œuvres érotiques de Mirabeau et de l’Histoire de France.

L’interview de Tite Hugon

Bienvenue La Conserverie ! Avec cette création, tu proposes d’explorer les abysses de la femme clown : de la beauté à la sensualité, de la pudeur à l’intimité. Que souhaites-tu faire passer comme message ?

Je ne veux pas directement « faire passer un message ». Je veux défendre la liberté de ne pas suivre les chemins tout tracés, les trajets convenables, les idées préconçues, etc. Je souhaite casser ces images de la femme et de l’homme, du couple, de la beauté, etc. au travers cet outil formidable et complexe qu’est le clown. Et puis rire ensemble, voilà ce qui est important pour moi.

Quel sera ton rapport au public et à l’espace public ?

Dans mon premier solo La Tête en Confiote, je travaille en interaction directe avec le public, c’est à dire que l’on discute ensemble, en direct. Dans ce spectacle, je rentre profondément dans l’intime du clown, je fais le travail inverse. Un peu comme quelqu’un qui ferait la chorégraphie du film Dirty Dancing tout seul dans son salon. On est tous passé par là au moins une fois et je trouve ces moments très intéressants. Pour ce faire, je travaille dans un palc*. Un endroit identique à chaque représentation qui reflète et renforce l’intime de ce spectacle et me rapproche un peu du cirque.

* aire de jeu sommairement délimitée

AVEC

De et avec Tite Hugon Écriture : Étienne Saglio et Tite Direction d’acteurs : Pierre Déaux Dramaturgie : Alain Fabert Costumes : Émile Lheureux Chorégraphie : William Thomas Musique : Tite Lumière : Gautier Gravelle Son : Thibault Le Marec Scénographie : Tite Construction Nicolas Rodhain et Tite Administration : Erika Marques
AIDES À LA CRÉATION ET SOUTIENS Aide à la création : Cirk’Eole – Montigny-lès-Metz Soutiens : Commune de Varennes-le-Grand / La Fabrique – Savigny-sur-Grosne / Théâtre Mansart – Dijon / CirQ’ônflex – plateforme pour le cirque actuel – Dijon / Le petit théâtre de la Bouloie – Besançon / Le théâtre de Cristal – Vannes-le-Châtel / Centre Culturel Pablo Picasso – Homécourt / Cirque Jules Verne – Pôle National Cirque et Arts de la Rue – Amiens La compagnie a bénéficié du dispositif de soutien aux résidences artistiques (2014-2016) de la Région Grand Est.

www.laconserverie.fr