Compagnie lu²

La nuit a son existence

6 min
Tout public
juin
  • samedi24 à 20:30
  • dimanche25 à 15:30
  • dimanche25 à 18:00

Place Longueville

Article_Lu2_LREAA2017

La nuit a son existence

Entresort de 6 min
Pour 1 personne

 

Au phare du plafonnier…

Aujourd’hui, que reflète la nuit ? Ne le savent que ceux qui dorment moins bien, ou juste moins, ou ne dorment pas ; la maladie du siècle. Le temps s’est accéléré depuis que nos villes sont éclairées, le temps normé de nos journées peut y déborder, sans trop toutefois de résistance à l’hyperactivité diurne : la ville nocturne est moins bruyante, moins pleine, mais combien de nouvelles insomnies compte-t-elle de plus chaque jour ? Au moins une, puisqu’à l’évidence cette fille tourne et se retourne dans son lit… Elle n’arrive pas à trouver le sommeil.

Qu’on ait un lit ou pas, pas de recette miracle à l’insomnie. Elle tombe du ciel, révèle les failles, fait de nous des encombrants lucides, déplacés, comptant les heures jusqu’au matin. Il reste des lumières dans la ville, des lampes au chevet, des plafonniers dans les voitures, comme si ces choses savaient, nous connaissaient mieux que nous-mêmes : on n’est jamais plus seul que dans une nuit. Seul avec soi-même. Seul avec la nuit.

Alors autant l’approcher, puisque cette fille lui donne un visage : la portière est ouverte. Autant s’asseoir et l’écouter. Entre insomniaques, arythmés, décélérés (in)volontaires. Pour rendre hommage à cette fragilité que la nuit soudain révèle, à ces danse et confidences de Lucile Rimbert. La nuit au creux de l’oreille, intime, pour qu’elle existe, comme un signal qu’on ne dort pas.