Le cirque

cjv

Depuis 125 ans que le Cirque Jules Verne existe, des centaines d’artistes et personnalités hors du commun lui ont insufflés la vie. La magie d’un lieu comme celui-ci, c’est la transcendance qu’il permet et sa capacité à s’imprégner de la marque de l’extraordinaire. Le Cirque Jules Verne sait gronder, murmurer, rire, applaudir, retenir son souffle, mais jamais il ne se tait. Toujours, d’une manière ou d’une autre, la grandeur trouve son chemin vers la piste, à travers les écuries, les loges, les fauteuils rouges. Sous sa coupole, sous l’étoile du cirque, chacun trouve sa place dans la mise en œuvre d’un spectacle, d’une création, d’une action, de la vie.

Le Cirque Jules Verne est la figure de proue du Pôle National Cirque et Arts de la Rue. Depuis 2011, grâce au label pôle national des arts du cirque attribué par l’État, Jean-Pierre Marcos et son équipe ont pu développer les actions entreprises depuis 2004 en valorisant la création contemporaine avec des résidences et des coproductions, des accompagnements d’artistes ainsi que les collaborations culturelles territoriales avec Confluences Nomades.

Les saisons du Cirque Jules Verne sont toujours une aventure. Thématique ou non, elles sont pour les artistes et le public une source d’inspiration. Ces dernières années, la Famille Morallès, Mario Luraschi ou encore Pirates of the Carabina ont remporté le pari d’offrir aux spectateurs un vrai moment de détente avec des spectacles aussi divertissants qu’époustouflants. Mais le cirque, c’est aussi et avant tout un vivier de talents incroyables et Jean-Pierre Marcos et Djia Tighersine ponctuent systématiquement la programmation d’intermèdes réservés à la création et aux formes contemporaines les plus pointues. Netty Radvanyi, lauréate CircusNext 2014, vous a, entre autres, présenté son Stryptique autour de Francis Bacon en février 2012 ; Phia Ménard et sa Cie Non Nova ont bouleversé les Amiénois avec leurs marionnettes en sacs plastiques dans L’Après-midi d’un foehn et avec une réflexionautour de l’accouchement de soi dans Vortex en mai 2012 ; Thomas Chaussebourg et son frison Warzao nous ont touché avec leur danse en communion dans Ma Bête noire en avril 2013 ; et plus récemment Gandini Juggling, la compagnie de Sean Gandini, est venu chatouiller notre rapport à l’étrange et à la provocation avec Clowns & Queens.

Les saisons du Cirque Jules Verne sont comme une conscience des temps passé et à venir.
La saison équestre 2012-2013 a rendu un hommage vibrant à la destination première du cirque. Les chevaux se sont réinstallés dans les stalles, les artistes ont vécus dans les loges, nuit et jour, avec leurs compagnons. Les briques de bois ont été de nouveau marquées par les sabots des chevaux au galop. Une expérience incroyable pour vous, pour les artistes… et pour nous !
Picardilly Circus a ouvert les portes du cirque à la Grande-Bretagne ! Un regard porté sur la création explosive d’outre-manche avec notamment British Eccentricity, la carte blanche de mai 2014 qui avait transformée le cirque en jeu de tarot à taille humaine.

Avec la création en ligne de mire, le Cirque Jules Verne œuvre pour que le cirque soit à la portée de tous, en modernisant les formes traditionnelles et en popularisant les formes les plus contemporaines.

Un peu d'histoire